Les essentiels pour une bonne analyse concurrentielle

Les essentiels pour une bonne analyse concurrentielle

 

Une analyse concurrentielle, c’est identifier et se positionner par rapport à des compétiteurs présents sur votre marché. Une analyse permet d’identifier vos forces, vos faiblesses et d’anticiper des menaces qui pèsent sur votre marché.

Une analyse concurrentielle, c’est comprendre ce qui différencie vos concurrents de vous-même, du point de vue du client.

 

L’intérêt ? Savoir comment se positionner pour être premier dans le top 3 des choix possibles dans l’esprit de vos prospects.

 

Comment Réaliser une étude concurrentielle ?

Avant de commencer  :

“Connais-toi toi-même”, disait Socrate. Cette citation est on ne peut plus utile dans votre situation. En effet, avant de vouloir analyser la concurrence présente sur votre marché, il est essentiel de vous connaître, vous, vraiment.

 

Pour cela, je vous propose d’utiliser plusieurs outils de marketing stratégique, qui vous aideront à y voir plus clair :

  • La matrice SWOT : outil de stratégie d’entreprise permettant de déterminer les options offertes dans un domaine d’activité stratégique.

  • Le Business Model Canvas (matrice d’affaires) : un outil pour dresser un état des lieux du modèle économique d’une entreprise.

Cette matrice est une représentation des facettes essentielles d’une entreprise ou d’un nouveau produit.

Une fois cela fait :

Vous connaissez maintenant un peu plus votre structure, je vous propose quelques outils pour analyser votre marché et votre concurrence, l’objectif étant de pouvoir vous positionner de façon stratégique.

 

  • Les 5 (+1) forces de Porter (élaboré en 1979 par le professeur de stratégie Michael Porter) : le modèle des cinq forces de Porter est une technique d’analyse de marché qui prend en compte les cinq dimensions sur lesquelles l’entreprise peut agir afin d’optimiser son avantage concurrentiel :
    • la rivalité des concurrents
    • la menace des nouveaux entrants
    • la menace des produits de substitution
    • le pouvoir de négociation des clients
    • le pouvoir de négociation des fournisseurs.

À cela s’ajoute généralement le rôle de l’état (normes, lois…)

  • L’analyse PESTEL : l’analyse PESTEL (Politique, Économique, Sociologique, Technologique, Écologique, Légal) est un modèle permettant d’identifier l’influence (positive ou négative) que peuvent exercer, sur une organisation, les facteurs macro-environnementaux.

 

(L’analyse PESTEL n’est cependant pas un outil mais bien une aide mnémotechnique qui permet d’effectuer une analyse externe plus simplement et ainsi de réaliser une matrice SWOT)

  • La carte perceptuelle : représentation graphique en deux dimensions qui permet de visualiser le positionnement de différentes marques, produits ou sociétés en fonction de 2 critères qui peuvent être de natures variables (prix, qualité perçue, modernité, etc.).

Faîtes le point

Une fois ces outils mis en application, vous avez un ensemble d’éléments à votre disposition pour en tirer des conclusions. N’hésitez cependant pas à faire appel à un professionnel pour vous accompagner dans ce processus d’audit.

3